Partager :

Samedi 31 août, le Front populaire pour libération de la Palestine (FPLP) a commémoré le 18e anniversaire du martyr Abu Ali Mustafa lors d’une manifestation de masse organisée à Gaza avec la participation de milliers de personnes. Notons également la participation d’unités spéciales des Brigades Abu Ali Mustafa, armées de missiles et de divers types d’armes, soulignant la nécessité de poursuivre la Résistance contre l’occupation.

Défilé militaire des Brigades Abu Ali Mustapha

 

Jamil Mezher, membre du Bureau politique du FPLP et responsable de sa branche à Gaza, a prononcé le discours central dans lequel il a passé en revue la vie d’Abu Ali Mustafa, soulignant qu’il était un dirigeant exceptionnel et l’un des symboles du mouvement national palestinien.

Dans son discours, Mezher a souligné que le leader martyr Abu Ali Mustafa avait recommandé la nécessité de réaliser l’unité nationale comme élément de force et base de la libération du peuple palestinien. « Cette unité n’est pas basée sur des quotas, l’homogénéité ou la domination mais sur la démocratie et le partenariat, ainsi que sur les droits exprimant la volonté de notre peuple, soulignant la nécessité de maintenir la résistance » a t’il affirmé.

Mezher a condamné l’attaque terroriste contre les postes de contrôle de la police palestinienne dans la ville de Gaza, soulignant que « l’éradication de l’idéologie takfiriste reposait non seulement sur des mesures de sécurité, mais aussi sur des mesures visant à mobiliser une culture nationale fondée sur la tolérance, l’amour et le dialogue et à prendre des mesures pour atténuer les souffrances des jeunes ».

Mezher a souligné que « la résistance s’était développée et avait évolué dans tout le Monde arabe, du Yémen au Liban, en passant par l’Irak et la Syrie », en soulignant que le FPLP se considérait comme une partie intégrante de celui-ci. Il a également affirmé que le FPLP poursuivait les traces « de Georges Habache, Abu Ali Mustafa, Abu Maher Yamani, Waddie Haddad, Ghassan Kanafani et  Guevara Gaza ».

Hommage aux martyrs de la Révolution palestinienne

Mezher a souligné que « le FPLP restera la voix des sans voix et la voix des masses contre la division, et la voix des pauvres écrasés et marginalisés face aux groupes d’intérêts et à toutes les formes de corruption, et gardera ses armes contre l’ennemi sioniste ».  

À la fin de son discours, Mezher a appelé à continuer le soulèvement et la résistance « jusqu’à la défaite de l’occupation sur chaque parcelle de notre pays, rendant hommage aux prisonniers de la liberté dirigés par le commandant Ahmed Saadat, exprimant sa confiance en la victoire des grévistes de la faim dirigés par le commandant Huthayfa Halabiya ».

À la fin du festival, un comité du FPLP et des forces nationales et islamiques ont rendu hommage aux martyrs de la Grande Marche du Retour contre le blocus de Gaza.

Le combattant Rafiq Abid qui a été libéré le 27 août dernier après 18 ans de prison dans les geôles de l’occupation a été honoré et décoré pour son engagement.

Le commandant Rafiq Abid (à droite ) libéré après 18 ans dans les prisons israéliennes et décoré par Jamil Mezher, responsable du FPLP à Gaza.

Source