Partager :

Nous relayons ci-dessous le communiqué de presse de l’ISM France et nous réaffirmons à cette occasion le soutien du Collectif Palestine Vaincra face à cette nouvelle attaque. 

 

Après avoir obtenu que Paypal ferme arbitrairement son compte (comme celui de dizaines d’autres associations de soutien au peuple palestinien en France et en Europe),

après une campagne téléphonique nocturne de menaces de mort, en décembre 2018, qui ont obligé l’administratrice du site ISM-France à porter plainte, et voyant que ces manœuvres qui se veulent dissuasives n’aboutissent pas,
les sionistes, jamais à court d’idée pour imposer leur vision totalitaire du débat, ont trouvé une autre stratégie pour tenter de museler la diffusion de la parole et du récit palestiniens.

Ils sont allés fouiller dans les milliers de pages du site ISM-France pour y trouver un article d’il y a 7 ans, qui reprenait un article paru sur Al-Manar (texte et photo), et l’ont signalé au site Copytrack pour infraction au droit de reproduction (mail du 24/09, amende de 90€, que nous ne contestons pas).

Faut-il qu’ils soient en déroute et aux abois devant la force du soutien populaire français à la Palestine, faut-il que leur légitimité à soutenir un régime colonial criminel soit fragile, pour qu’ils en arrivent à de telles « manœuvres » pitoyables, faut-il qu’ils sachent, au fond, qu’ils ne ressortiraient vainqueurs d’aucun débat, pour avoir recours à ce genre d’épreuve de forces.

ISM-France n’est pas le seul site visé.

Dans ce seul mois de septembre, nos camarades du Collectif Palestine Vaincra, à Toulouse, ont vu fermer leur collecte de fonds, fermeture dont la Brigade Juive s’est vantée.

A Montpellier, c’est José-Luis Moragues, de la Campagne BDS France Montpellier, qui est harcelé par la municipalité et qui est convoqué au tribunal le mercredi 16 octobre prochain au motif grotesque de « Emission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme » pour sa participation à une manifestation déclarée en Préfecture en mai 2018.

Ces attaques nous confortent dans notre certitude que notre travail est important. Les Palestiniens savent que leurs voix et leurs histoires se glissent dans la masse et le barrage compacts de l’information mainstream globalement pro-israélienne, et qu’elles finissent par atteindre le grand public.

Ces interstices par où passent des vérités qui empêchent les sionistes de « génocider » en silence, c’est nous tous, qui ne nous résignerons jamais à assister à l’épuration ethnique du peuple palestinien sans réagir.

Et nous, bénévoles qui administrons des sites tellement exposés, nous avons besoin de vous.

Partagez nos articles, participez aux mobilisations, suivez avec attention les procès et censures que nous subissons. Et, dans la mesure de vos moyens, aidez-nous financièrement, même par des contributions modestes, à attendre sereinement les prochaines attaques.

Merci d’avance.

ISM-France

Source