Partager :

Du 15 au 22 juin dernier, la Campagne unitaire pour la libération de Georges Abdallah (Île-de-France) a été à l’initiative d’une nouvelle semaine internationale d’actions pour la libération de Georges Abdallah, Ahmad S’adat et tous les prisonniers révolutionnaires. Celle-ci était soutenue par différentes organisations en particulier la campagne Free Ahmad Sa’adat et le réseau international de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun, organisation à laquelle nous appartenons. Ainsi, des initiatives variées ont eu lieu durant toute cette période : rassemblements, collages d’affiches, cortèges dans des manifestations, accrochages de banderoles, tags et graffitis etc.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En France, des initiatives ont notamment eu lieu à Paris, Grenoble, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Guingamp, Toulon, Saint-Etienne, Annecy, Tarbes, Grenay, Champigny sur Marne, Caen, Clermont Ferrand et Chamberet.

A Toulouse, nous avons notamment réalisé plusieurs tags, participé à une vidéo du Secours Rouge Toulouse et à une émission de radio de Fréquence Paris Plurielle. Par ailleurs, notre dernier Stand Palestine du 20 juin dernier mettait à disposition du matériel pour informer sur la situation de Georges Abdallah, Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers palestiniens.

 

Parallèlement, plusieurs organisations et collectifs ont développé des initiatives à l’étranger notamment en Belgique, en Suisse, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Tunisie, en Italie, en Inde et en Turquie.

A Tunis en Tunisie, plusieurs dizaines de personnes ont manifesté samedi 20 juin pour exiger la libération de Georges Ibrahim Abdallah , Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers révolutionnaires. Organisée par le Comité tunisien pour la libération de Georges Abdallah aux côtés de la Plateforme contre la normalisation, plusieurs partisans du réseau international Samidoun ont également participé à cette initiative.  L’événement faisait suite à plusieurs autres actions organisées à Tunis dans le cadre de la semaine de mobilisation, dont une conférence présentée par le barreau de Tunis sur les aspects juridiques du cas de Georges Abdallah et un concert de solidarité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dimanche 21 juin, les Amis de la Palestine contre l’impérialisme et le sionisme ont organisé un rassemblement devant le consulat français à Izmir en Turquie pour exiger la libération de Georges Abdallah et Ahmad Sa’adat. Dans un communiqué, l’organisation a souligné « Abdallah et Sa’adat ont sans cesse lutté contre l’ennemi et n’ont jamais cherché la réconciliation avec les impérialistes. Ils ont refusé de se plier au sionisme, qui a expulsé les Arabes palestiniens pour établir un pays qui servirait d’avant-poste impérial au Moyen-Orient. Ils se sont battus jusqu’au bout ! » Un représentant de cette organisation a fait également une déclaration en français :

Ces diverses initiatives s’inscrivent dans une large campagne internationale pour exiger la libération immédiate de Georges Abdallah, communiste libanais et militant de la cause palestinienne emprisonné en France depuis 1984 et libérable depuis 1999. Un scandale que seule notre mobilisation pourra arrêter : ensemble, libérons Georges Abdallah !