Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mardi 7 septembre à Copenhague au Danemark, plus de 250 personnes se sont rassemblées lors d’une grande manifestation contre le match de football Danemark-Israël, sous le slogan « Donnez un carton rouge à Israël ! ». La manifestation était organisée par Boykot Israel-DK, Internationalt Forum, Demos et Stop Annekteringen af Palestina. Des représentants de Samidoun Stockholm ont participé à la manifestation après une série de réunions. Les membres de Samidoun Stockholm se sont rendus à Copenhague après avoir visité les sections de Samidoun de Göteborg et Malmö. Par ailleurs, ils ont rencontré l’Internationalt Forum, une organisation anti-impérialiste active à Copenhague qui va fêter ses 50 ans d’existence.

Avant le match de football, plus de 1000 petits drapeaux palestiniens ont été préparés puis distribués – avec des dépliants sur l’État d’apartheid israélien – aux supporters de football et à tous les passants. Pendant le match, des drapeaux palestiniens étaient visibles dans tout le stade, tandis qu’une manifestation en faveur des droits des Palestiniens et contre l’occupation se tenait sur une place voisine. Le déploiement de drapeaux palestiniens à l’intérieur du stade a été couvert par les médias danois ainsi que par les médias israéliens. La chaîne nationale danoise TV 2 a publié un long article sur l' »action du drapeau » et la manifestation, citant les tracts Boykot Israel distribués en danois et en anglais. La manifestation visait à promouvoir le boycott des équipes et des fédérations sportives israéliennes, ainsi qu’à dénoncer le rôle des événements sportifs dans la légitimation de l’occupation en Palestine. La grande foule s’est rassemblée pour écouter les discours des organisations anti-impérialistes et palestiniennes du Danemark, accompagnés de musique et de conversations politiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Johnna et Irène de Boykot Israël ont pris la parole lors de la manifestation, elles ont déclaré :

« La solidarité avec le peuple palestinien repose sur deux jambes, en partie une campagne de Boycott Israël et en partie une solidarité avec la lutte de libération palestinienne. Les deux sont liés autour d’un objectif commun : une Palestine libre. Boykot Israël est en faveur d’un boycott total d’Israël – économique, académique, culturel et sportif. Nous le faisons parce qu’Israël est un État d’apartheid – tout comme l’Afrique du Sud – et parce qu’Israël est une puissance coloniale. Nous faisons pression sur Israël et l’isolons économiquement, politiquement et diplomatiquement… LA solidarité avec la lutte de libération palestinienne est le deuxième volet de la solidarité. Les nombreuses initiatives de paix de ces soixante dernières années n’ont rien changé – elles n’ont fait que donner plus d’influence à Israël, comme lors des accords d’Oslo de 1993… Des pourparlers de paix avec une puissance occupante ne donneront jamais aux Palestiniens leur liberté et leur État… Nous devons soutenir la lutte de libération palestinienne : en soutenant la lutte des prisonniers politiques, en soutenant la demande du droit au retour et surtout en soutenant une nouvelle intifada ! »

Elles ont conclu leur intervention en citant une phrase d’Ahmad Sa’adat : « En fin de compte, la justice gagnera. »

Après la manifestation de Copenhague, Samidoun a eu une réunion avec des représentants d’Internationalt Forum, où nous avons discuté de l’avenir du mouvement de solidarité avec la Palestine et de la campagne de boycott d’Israël, ainsi que de la manière dont les mouvements et organisations d’Europe du Nord peuvent renforcer leur coopération dans la lutte pour le retour et la libération des Palestiniens.

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra