Partager :

Jamil Mezher, membre du bureau politique du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) et responsable de sa branche à Gaza, a déclaré que les déclarations du secrétaire d’État américain Pompeo « prouvent une fois de plus que l’Amérique est le visage le plus criminel du monde ».

Mezher a poursuivi sa déclaration en affirmant que « les administrations américaines successives ont toujours pris des positions hostiles contre notre peuple dans le cadre de la stratégie américaine, qui repose sur la nécessité de préserver la sécurité de l’entité sioniste aux dépens des droits nationaux légitimes, comme les décisions prises par le président Trump sur Jérusalem et les réfugiés. La reconnaissance de la légitimité des colonies de peuplement est une nouvelle phase de ces décisions hostiles qui soulignent le partenariat de l’administration américaine dans son agression contre notre peuple ».

Mezher a souligné « qu’il ne suffisait pas d’affirmer que les colonies de peuplement sont illégales et contraires au droit international. L’entité sioniste elle-même est illégale et toutes ses pratiques criminelles sur le terrain sont des crimes de guerre que la communauté internationale est censée traduire devant la Cour pénale internationale conformément au Statut de Rome et à l’Article VII, sur la base des résolutions du Conseil de sécurité ».

S’agissant des menaces d’annexion de la vallée du Jourdain par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Mezher a souligné que « cela s’inscrivait dans le cadre de la politique criminelle continue contre notre peuple, qui ne s’est pas arrêtée un instant. Ces déclarations ont été faites au moment de sa lutte contre Gantz pour diriger le gouvernement ennemi ».

Mezher a souligné que « la réponse à la position américaine est d’enterrer à jamais les Accords d’Oslo et d’accroître la Résistance globale face à l’occupation et la cessation de toute forme de relations avec la politique et la sécurité américaines ».

Mezher a conclu son intervention en appelant « les masses de notre peuple, de notre Nation Arabe et du monde libre à considérer le prochain 29 novembre comme un jour de solidarité avec le peuple palestinien, comme un jour de solidarité contre la politique criminelle américaine ».

 

Source