Partager :

Abdul Hay Mosallam Zarara est né le 10 mars 1933 dans le village de Dawaimeh, près d’Al Khalil (Hébron) en Palestine. Expulsé avec sa famille en 1948 lors de la Nakba, il devient un artiste palestinien qui raconte l’exil et la lutte du peuple palestinien à travers toute son œuvre.

Dans son travail, il reproduit des scènes de la vie quotidienne dans sa maison palestinienne perdue mais aussi des scènes de célébrations et de résistance. Il rejoint l’Organisation de Libération de la Palestine à la fin des années 1960 et voyage à travers le Monde Arabe, de la Jordanie à la Libye en passant par la Syrie et le Liban. Pendant le siège de Beyrouth par l’armée israélienne en 1982, il expose son travail durant les bombardements dans la rue Fakhani à l’ouest de Beyrouth. Il participe également avec 33 artistes japonais à une exposition sur les massacres de Sabra et Chatila à Tokyo. Durant toute l’œuvre de l’artiste, les femmes ont un rôle central. Elles apparaissent comme le pilier de la société palestinienne.

Figure mondialement reconnue, il a participé à faire largement connaître les combats de son peuple pour le retour et la libération de la Palestine. Il est mort le 1er août 2020 à Amman en Jordanie, il avait 87 ans.

Le site officiel de l’artiste

Ce diaporama nécessite JavaScript.