Partager :

Alors que Maher al-Akhras entre aujourd’hui dans son 101e jour de grève de la faim, la campagne internationale pour sa libération ne cesse de s’intensifier. De nombreuses initiatives se développent à travers le monde : rassemblements et manifestations en Palestine, grèves de la faim solidaires, campagnes d’affichage etc. Palestinien de 49 ans, il incarne aujourd’hui la résistance palestinienne qui fait face à l’occupation israélienne et à la réalité de son système carcéral. En effet, Maher al-Akhras est en danger de mort parce qu’il se bat contre son maintien en détention administrative, c’est-à-dire son maintien en prison renouvelable indéfiniment sans qu’aucune charge contre lui ne soit connue et sans qu’il ne soit jamais passé en procès.

Dans une vidéo, des militant·e·s de Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network du Canada, de France, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Espagne, de Suède, de Belgique, des États-Unis et de Palestine appellent à intensifier la solidarité avec le prisonnier palestinien !

Face à l’urgence de la situation, le Collectif Palestine Vaincra multiplie les initiatives de solidarité.  En particulier, nous avons rejoint la campagne de photos solidaires initiée par différentes organisations comme CAPJPO-Europalestine et Within Our Lifetime – United for Palestine. En moins de 24H, des dizaines de personnes nous ont envoyé leur témoignage de solidarité. Malgré le confinement, cela démontre que nous sommes de plus en plus nombreux à soutenir Maher dans son combat pour la justice, la dignité et la liberté.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mardi 3 novembre, nous avons participé  au twitterstorm #Rage4Maher initié par le réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun à l’occasion de son 100e jour de grève de la faim afin de faire de ce jour un jour de résistance et de colère ! Celui-ci a permis de toucher sur Twitter près d’un million de personnes, un succès qui appelle à développer la mobilisation. À cette occasion, nous avons réalisé un thread sur la situation de Maher al-Akhras que nous vous invitons à retweeter :

Enfin, le siège de la Croix Rouge dans le centre-ville de Toulouse a été recouvert de plusieurs affiches de solidarité avec Maher al-Akhras et de peinture rouge pour dénoncer la complicité de l’institution.  En effet, celle-ci ne prend pas ses responsabilités qui sont notamment de protéger la vie des prisonniers palestiniens.

La solidarité doit plus que jamais se développer ! N’hésitez pas à signer la pétition pour exiger sa libération ou à participer à la campagne de photos solidaires en utilisant notre affichette et en nous retournant votre selfie par mail. Développons partout de nouvelles initiatives : ensemble, libérons Maher al-Akhras !