Partager :

L’édition 2020 du Tour de France 2020 vient de se terminer et elle a été salie par la présence de l’équipe « Israël Start-Up Nation » qui se présentait comme l’ambassadrice de l’apartheid israélien. Cette participation a été largement dénoncée sur les routes du Tour de France par des militant·e·s du Collectif Palestine Vaincra, de la Campagne BDS France, de CAPJPO-Europalestine, de l’AFPS et différentes organisations de soutien à la Palestine.

A Nice, Venterol, Privas, Millau, Mane, Pau, Coulon, La Rochelle, Grenoble, Montbrison, Lyon, Clermont-Ferrand, Lure, Versailles, Mantes-la-jolie, Paris et ailleurs : partout les ambassadeurs de l’apartheid israélien ont été dénoncés ! Banderoles de solidarité avec le peuple palestinien, drapeaux de la Palestine par centaines, graffitis le long des routes, twitterstorm… différentes initiatives se sont multipliées durant toute la période de la course cycliste pour dénoncer cette opération politique soutenue par l’extrême droite israélienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette mobilisation démontre une fois de plus que les campagnes de promotion de l’État terroriste israélien ne sont pas les bienvenues dans le sport comme ailleurs. Rendez-vous est pris pour l’édition 2021 du Tour de France pour faire grandir la nécessaire mobilisation contre le colonialisme, le racisme et l’apartheid !