Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 20 février de 11H à 13H, une douzaine de militant·e·s et sympathisant·e·s du Collectif Palestine Vaincra ont tenu un stand à la sortie du métro Capitole à Toulouse afin de promouvoir la campagne #BoycottPuma, sponsor des équipes de football de l’apartheid israélien.

Malgré un vent violent, nous avons distribué des centaines de flyers pour appeler au boycott de Puma et nous avons eu des dizaines de discussions avec les passant·e·s. Parallèlement, notre stand proposait de nombreux documents sur la liste des produits israéliens à boycotter, la situation des prisonnier·e·s palestinien·ne·s ou encore l’histoire de la colonisation sioniste de la Palestine. Beaucoup de personnes ont témoigné de leur intérêt et se sont portées volontaires pour participer à nos prochaines initiatives.
Par ailleurs, plusieurs personnes ont acheté le livre « L’affaire Georges Ibrahim Abdallah » de Saïd Bouamama qui vient d’être publié aux Editions PMN. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez vous procurer un exemplaire ! Une partie de la recette des ventes sera reversée à la mobilisation pour la libération du plus ancien prisonnier politique d’Europe.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Affirmant leur soutien à la campagne mondiale pour le boycott d’Israël, des dizaines de personnes ont fait des photos pour témoigner de leur solidarité avec le peuple palestinien et sa résistance contre le colonialisme et l’apartheid israélien.

La sortie du métro Capitole arborait une grande banderole déclarant « De la mer au Jourdain, Palestine vaincra » tandis que plusieurs militant·e·s du Collectif Palestine Vaincra faisaient des interventions en français et en arabe à la sono afin d’expliquer le sens de la campagne de boycott de Puma et l’importance de soutenir la résistance palestinienne. Beaucoup de personnes ont été sensibles à nos différentes prises de parole et scandalisées par le double discours de l’entreprise Puma qui se vante dans sa charte de respecter les droits humains tout en collaborant avec un État colonial et raciste.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce Stand Palestine s’est terminé par la lecture du poème « Le martyr » d’Abdul Rahim Mahmoud et une danse de Dabké improvisée. Enfin, des drapeaux algériens et sahraouis ont été déployés afin de souligner que la cause palestinienne est une cause de tous les peuples du Monde Arabe et plus généralement de toutes les personnes éprises de justice et d’égalité.
Merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à ce moment de solidarité avec la Palestine. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer aux prochains stands et autres initiatives de solidarité !