Partager :

Les Jours de Résistance pour la Palestine du 7 au 9 août 2020 ont rassemblé des milliers d’organisateurs et de partisans de la justice pour la Palestine dans le monde entier pour se tenir aux côtés du peuple palestinien et de sa résistance face à la colonisation, l’annexion et l’occupation et en soutien à sa lutte pour la justice, le retour et la libération de toute la Palestine, de la mer au Jourdain.

Malgré les attaques de hauts fonctionnaires israéliens qui visaient à réprimer ces actions, notant qu’ils avaient « averti les gouvernements occidentaux » des protestations, plus de 100 organisations se sont jointes à l’appel de Samidoun pour les Jours de Résistance, avec un éventail d’actions diverses se déroulant dans le monde entier. Ces événements comprenaient des protestations, des défilés en voitures, des interventions artistiques et culturelles et des événements éducatifs publics, tous en faveur du peuple palestinien et de son droit à résister.

Vous trouverez ci-dessous un compte rendu des événements et des actions qui ont eu lieu dans le monde.

Jeudi 6 août

Londres (Angleterre)

Les Jours de Résistance ont débuté par une puissante action directe le jeudi 6 août, organisée par le nouveau réseau britannique Palestine Action dans les bureaux du fabricant d’armes israélien Elbit Systems à Londres :

Les militants ont recouvert de peinture la réception et l’extérieur des bureaux d’Elbit au 6ème étage, en utilisant des pochoirs et en taguant « Fermez Elbit », « Testé sur la Palestine, utilisé au Cachemire » et « Nous reviendrons ». Ils ont déclaré : « Vos profits sont couverts de sang palestinien ! » Elbit a fourni 85% des drones de l’armée israélienne utilisés dans le bombardement de Gaza en 2014 et les commercialise dans le monde entier sur la base de leur « succès » dans leur utilisation contre les civils palestiniens.

« Nous n’arrêterons pas, et nous continuerons à intensifier nos actions jusqu’à ce que la complicité d’Elbit Systems dans les crimes de guerre et l’apartheid ici au Royaume-Uni soit arrêtée », ont déclaré les organisateurs de Palestine Action.

Vendredi 7 août

Copenhague (Danemark)

Photo : Omar Said

Le vendredi 7 août, les Jours de Résistance ont été officiellement lancées lorsque Mohammed Khatib, coordinateur Europe du réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun, a fait une conférence à Copenhague organisée par la coalition Stop Annekteringen af Palæstina 2020 (Stop à l’annexion de la Palestine 2020), comprenant l’Internationalt Forum.

L’événement, auquel ont participé principalement des jeunes militants de Copenhague, a permis de discuter de la lutte palestinienne et de la situation des prisonniers palestiniens. Une banderole soulignant la campagne pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah et Ahmad Sa’adat encadrait la salle.

Madrid (État espagnol)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Également le vendredi 7 août, des militants d’Alkarama – le Mouvement des femmes palestiniennes, les Brigades internationales Unadikum et Samidoun ont organisé une manifestation dans les rues de Madrid en solidarité avec le peuple palestinien et sa résistance.

Les manifestants portaient une banderole réclamant la libération des prisonniers politiques et mettant en avant les prisonniers palestiniens, y compris les étudiants prisonniers comme Mays Abu Ghosh et Ruba Fahmi.

« Notre lutte contre le sionisme et le colonialisme continue, jusqu’au retour de tous les réfugiés palestiniens dans notre patrie, la libération de la terre et du peuple et la construction d’une société démocratique dans toute la Palestine, une société de justice, de liberté et d’égalité », a déclaré Jaldia Abubakra d’Alkarama.

https://twitter.com/EKO_Carabanchel/status/1292070535057244160?s=20

New-York City (USA)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À New York, la coalition NY4Palestine, dirigée par Within Our Lifetime – United for Palestine aux côtés des organisations membres Al-Awda, la coalition pour le droit au retour en Palestine, American Muslims for Palestine – NJ, le réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun et de nombreux partisans de la communauté, a organisé une manifestation pour les Jours de Résistance, en défilant dans les rues de Brooklyn depuis le cœur de la communauté palestinienne à Bay Ridge.

Le rassemblement a réuni des centaines de personnes des communautés arabes et palestiniennes, ainsi qu’un élan de solidarité internationaliste de la part de jeunes représentant d’autres quartiers et d’autres peuples en lutte.

Las Vegas (USA)

À Las Vegas, Nevadans for Palestinian Human Rights s’est joint à Jewish Voice for Peace – Las Vegas et Las Vegas Democratic Socialists of America pour organiser un rassemblement et une caravane pour les Jours de Résistance, avec à leur tête un grand camion d’affichage mobile portant des messages lumineux en solidarité avec la lutte palestinienne et les Jours de Résistance.

Samedi 8 août

Anaheim (USA)

Les actions se sont poursuivies le samedi 8 août alors que PYM – Mouvement de la Jeunesse Palestinienne s’est réuni avec Al-Awda, la coalition pour le droit au retour en Palestine, pour un rassemblement et une caravane à Anaheim, en Californie. Les manifestants ont souligné la lutte commune des Palestiniens avec les mouvements de libération du monde entier, en particulier le Mouvement de libération noire et ont insisté sur l’exigence d’abolir la police :

Boston

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Par ailleurs, l’Alliance pour la justice de l’eau en Palestine a manifesté à Porter Square, à Cambridge, pour sensibiliser et attirer l’attention sur l’apartheid israélien, en se concentrant particulièrement sur la récente arrestation de défenseurs palestiniens des droits de l’homme comme Mahmoud Nawajaa du Comité national du mouvement de boycott, désinvestissement et sanctions en Palestine.

Berkeley

Photo : Ramsey El-Qare

À Berkeley en Californie, PYM – Mouvement de la Jeunesse Palestinienne a organisé un déploiement de banderoles sur un pont au-dessus d’une autoroute. Les participants se sont déplacés à pied, à vélo et en voiture pour porter le message d’une Palestine libre de la mer au Jourdain. Des dizaines de jeunes Palestiniens et des sympathisants ont participé à cette action qui a attiré l’attention de milliers d’automobilistes.

Dearborn

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La marche des Jours de Résistance à Dearborn, organisée conjointement par PYM – Mouvement de la Jeunesse Palestinienne et Detroit Will Breathe, a rassemblé des membres des luttes arabes, noires, indigènes et philippines pour la justice afin de marcher contre le vol des terres par les sionistes et pour la lutte mondiale contre le racisme, le colonialisme et le complexe militaro-industriel.

Comme l’a souligné le PYM, « De Dearborn et Detroit à la Palestine, au Liban et au-delà, nous nous opposons fermement à l’impérialisme ». La puissante marche a reflété la résistance collective à toutes les formes d’oppression et d’injustice.

Vancouver (Canada)

À Vancouver, Samidoun a rejoint l’Association Canada Palestine, BDS Vancouver Coast Salish Territories, Independent Jewish Voices UBC et d’autres, dont Queers Against Israeli Apartheid Vancouver, pour une marche de protestation mettant en lumière les luttes internationales et la résistance collective contre le sionisme et l’impérialisme. Les intervenants ont mis l’accent sur la lutte actuelle pour la liberté au Cachemire, le mouvement populaire aux Philippines, la complicité d’Israël dans la répression des droits du peuple en Colombie, ainsi que l’alliance coloniale anti-indigène entre le Canada et l’État israélien.

La manifestation s’est également rendue à London Drugs et au BC Liquor Store pour souligner les campagnes de boycott, visant spécifiquement Teva Pharmaceuticals, les produits technologiques HP et les vins des colonies israéliennes, vendus dans les magasins provinciaux bien qu’ils soient produits sur les terres occupées de la Cisjordanie palestinienne et du plateau du Golan. Les intervenants ont souligné que nombre des mêmes fonctionnaires et entreprises responsables de la répression de la souveraineté indigène sur l’île de la Tortue sont également impliqués dans les bénéfices de la colonisation de la Palestine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toulouse (France)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le samedi 8 août, le Collectif Palestine Vaincra a organisé un Stand Palestine au métro Jean-Jaurès à Toulouse dans le cadre des Jours de Résistance, en distribuant des centaines de tracts et de dépliants mettant en avant le boycott d’Israël et les entreprises profitant de la colonisation de la Palestine. Les participants ont également récolté 270€ pour soutenir le Centre Al-Naqab dans le camp de Bourj al-Barajneh au Liban après l’explosion dévastatrice de Beyrouth le 4 août. Ils et elles ont également porté des affiches appelant à la libération des prisonniers politiques palestiniens, en particulier Ahmad Sa’adat et Khalida Jarrar, et ont déployé des drapeaux palestiniens et libanais.

Auckland (Nouvelle-Zélande)

Le 8 août, des militants du Réseau de solidarité avec la Palestine Aotearoa – Auckland/Tamaki Makaurau ont organisé une action pour les Jours de Résistance afin de demander la fin de la complicité de la Nouvelle-Zélande avec les crimes de guerre israéliens, en appelant les responsables néo-zélandais à mettre fin à la coordination militaire avec l’occupation israélienne. Ils ont reçu en soutien de nombreux coups de klaxon de la part des voitures qui passaient avant de se rendre au quartier général de l’armée néo-zélandaise pour exiger que la Nouvelle-Zélande cesse d’acheter des armes à Israël.

Göteborg (Suède)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À Göteborg en Suède, différents groupes dont Samidoun Göteborg se sont unis à un certain nombre d’organisations palestiniennes et de solidarité pour organiser une manifestation intitulée « La Palestine n’abandonnera jamais » à Gustaf-Adolfs-Torg, dans le centre de Göteborg. Les manifestants ont souligné le cas des enfants prisonniers palestiniens et ont soutenu la résistance palestinienne, en particulier dans un contexte de menaces d’annexion par le régime colonial israélien.

Malmö (Suède)

Les manifestants sont également descendus dans la rue à Malmö en Suède, se rassemblant à Stortorget lors d’un rassemblement contre l’annexion organisé par le Palestinska Rättvisecentret i sverige. Ils se sont rassemblés pour demander justice pour la Palestine et s’opposer ensemble à la colonisation israélienne en cours.

Copenhague (Danemark)

À Copenhague, les militants ont poursuivi leurs actions pour les Jours de Résistance en organisant un déploiement d’une banderole « Palestine libre » dans le centre ville le 8 août.

Manchester (Angleterre)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À Manchester, Fight racism! Fight Imperialism! a organisé une manifestation et un stand mettant en avant la solidarité avec la résistance palestinienne, en particulier les prisonniers palestiniens dont Ahmad Sa’adat et Georges Abdalah. Les militants se sont réunis à Piccadilly Square pour distribuer des informations, mettre en avant la lutte anti-impérialiste et construire une solidarité avec le peuple palestinien, y compris des campagnes de boycott des sociétés britanniques complices comme Marks and Spencer.

Londres (Angleterre)

À Londres, Protest for Palestine et Victory to the Intifada a organisé une manifestation à Kensington dans le cadre des Jours de Résistance. Les manifestants ont également exprimé leur solidarité et leur soutien aux autres luttes de libération, avec des orateurs du mouvement de Papouasie occidentale qui ont rejoint l’événement.

Liverpool (Angleterre)

À Liverpool, Fight racism! Fight imperialism!  a organisé un stand et une action de protestation dans un quartier animé de la ville, rejoignant les Jours de Résistance avec un appel à la libération de la Palestine et de tous les prisonniers politiques révolutionnaires du monde entier.

Glascow (Ecosse)

Fight racism! Fight imperialism! à Glasgow a tenu un stand pour pour participer aux Jours de Résistance le 8 août dernier. Les participants ont scandé : « Vive la Palestine ! Victoire de l’Intifada ! Liberté pour tous les prisonniers politiques palestiniens ! Le sionisme est du racisme ! » Par ailleurs, ils ont souligné les cas des prisonniers palestiniens, dont Ahmad Sa’adat et Georges Ibrahim Abdallah. L’action a également mis en lumière la lutte des prisonniers politiques irlandais et ceux qui sont persécutés par l’impérialisme britannique en Irlande, en demandant justice pour Liam Campbell, Ciaran Maguire et Zack Smyth.

Brighton (Angleterre)

La Campagne de solidarité avec la Palestine de Brighton et Hove a organisé une action dans le centre ville de Brighton le samedi 8 août à l’occasion des Jours de Résistance. Les participants ont porté des drapeaux palestiniens et des banderoles déclarant : « Pas d’annexion, pas d’occupation » et « Justice pour la Palestine ». Ils ont souligné les cas des prisonniers politiques palestiniens et des défenseurs des droits de l’homme emprisonnés par Israël, appelant à la liberté et à la justice pour la Palestine :

Plusieurs autres actions ont également eu lieu le 8 août, XR Peace organisant un atelier sur l’annexion et la résistance en Palestine dans le cadre d’un jeûne de paix et de solidarité en souvenir d’Hiroshima et de Nagasaki à Knighton au Pays de Galles, tandis que des militants de Long Beach en Californie, ont organisé un stand de solidarité au bord de la route les 8 et 9 août pour réclamer la justice en Palestine.

Dimanche 9 août

Bloomington (USA)

Le dimanche 9 août, la résistance s’est poursuivie alors que le Culture Work Collective et For the People Bloomington à Bloomington dans l’Indiana ont organisé un affichage dans toute la ville pour soutenir les Jours de Résistance et la lutte du peuple palestinien pour la libération.

Montréal (Québec – Canada)

 

Photo: Document Everything

De nombreuses organisations et militants de Montréal, dont la Fondation canado-palestinienne du Québec, Independent Jewish Voices, SPHR McGill, SPHR UdeM, Academics for Palestine et l’Institut canadien de politique étrangère, se sont réunis lors d’une manifestation de masse le dimanche 9 août pour demander la fin de l’accord de libre-échange Canada-Israël.

Toronto (Canada)

À Toronto, PYM – Mouvement de la Jeunesse Palestinienne a organisé une action artistique le dimanche 9 août dans le cadre des Journs de Résistance, d’abord à Yonge et Dundas Square, puis sur les marches de l’Université Ryerson. Les participants ont distribué des informations sur les prisonniers politiques palestiniens et la menace d’annexion de la Palestine, ils ont également parlé des attaques en cours contre la Palestine et la résistance continue du peuple palestinien et ils ont créé des panneaux et des banderoles. Les participants ont également partagé la culture palestinienne, y compris les plantes, la nourriture, la broderie, la musique et la danse, et ont fait le lien entre la lutte palestinienne et les mouvements de libération dans le monde, y compris la lutte indigène pour la souveraineté et l’autodétermination et le mouvement de libération Noir.

Toulouse (France)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les Jours de Résistance se sont poursuivies à Toulouse alors que le Collectif Palestine Vaincra a réalisé une fresque pour saluer la résistance palestinienne le dimanche 9 août. Avec le mot résistance/muqawama en arabe au centre, la peinture murale a également mis en évidence diverses figures de la résistance palestinienne : Ghassan Kanafani, Samira Azzam et Basil al-Araj à côté d’une carte de la Palestine, de la mer au Jourdain.

Copenhague (Danemark)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres actions pour les Jours de Résistance se sont poursuivies à Copenhague, où l’Internationalt Forum – Groupe Moyen-Orient a accueilli Mohammed Khatib, coordinateur Europe du réseau de soutien aux prisonniers palestiniens Samidoun, pour un événement rappelant l’héritage du travail culturel révolutionnaire de Ghassan Kanafani et son engagement en faveur de la résistance palestinienne. Anni Kanafani, veuve de Ghassan Kanafani et fondatrice de la Fondation culturelle Ghassan Kanafani, qui gère des jardins d’enfants et des programmes pour enfants dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban, ainsi que Fayez Kanafani, le fils de Ghassan Kanafani, ont assisté à l’événement. Anni Kanafani a présenté Mohammed Khatib, en précisant que Mohammed, enfant, avait participé aux programmes d’été organisés par la Fondation dans le camp de réfugiés de Ain el-Helweh. L’événement était animé par Irene Clausen de l’Internationalt Forum, organisatrice de longue date de la Palestine et auteur du livre « Le FPLP et la Palestine » (publié en danois).

Amsterdam (Pays-Bas)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À Amsterdam, Samidoun Pays-Bas a organisé une action pour les Jours de Résistance sur la Museumplein, qui comprenait une discussion sur l’héritage culturel et politique révolutionnaire de Ghassan Kanafani et Naji al-Ali. Les participants ont porté des pancartes de soutien aux prisonniers politiques palestiniens, dont Ahmad Sa’adat et Georges Ibrahim Abdallah. Ils se sont également joints à la grande action pour la Journée des peuples autochtones, aux côtés de la Fondation Makibas, de la campagne Free West Papua Campaign, de Building the Baileo et de plusieurs organisations kurdes pour exprimer leur solidarité anticoloniale et anti-impérialiste.

Cleveland (USA)

Midwest SJP et PYM – Mouvement de la Jeunesse Palestinienne ont organisé une journée de colère à Cleveland le dimanche 9 août pour les journées d’actions internationales, en défilant pour défendre la Palestine contre la colonisation et l’annexion.

Evénements en ligne

Les Jours de Résistance ont également inclus plusieurs événements et actions en ligne notamment en Palestine occupée, au Brésil, à Bahreïn, aux Etats-Unis et ailleurs. Par ailleurs, une nouvelle organisation de soutien à la Palestine en Allemagne s’est créée à cette occasion et Samidoun Stockholm a publié également une déclaration.

Alors que les Jours de Résistance touchent à leur fin, la résistance palestinienne – et nos actions de lutte – avancent, se poursuivent et se renforcent. Nous devons continuer à nous tenir aux côtés du peuple palestinien et de la résistance palestinienne sous toutes ses formes, pour défendre la Palestine contre la colonisation, l’annexion, l’occupation et l’apartheid. Ensemble, nous nous organisons pour affronter l’impérialisme, le sionisme et les régimes réactionnaires qui continuent à collaborer avec ces forces d’oppression, et pour lutter pour la libération. La lutte internationaliste qui reconnaît nos liens solides de lutte unifiée contre nos oppresseurs communs est au centre de notre mouvement, y compris la lutte pour la libération des prisonniers politiques révolutionnaires.

Nous saluons tous les partisans, organisateurs, activistes et communautés impliqués dans la construction de ces protestations et actions, et nous nous réjouissons de continuer à lutter, main dans la main, pour la libération des Noirs, la libération des indigènes, la libération des Palestiniens et la libération de tous les peuples de l’impérialisme et du colonialisme. Chaque victoire des peuples dans la lutte contre ces forces est une victoire pour la Palestine et pour notre libération collective.

Pour rejoindre Samidoun ou en savoir plus sur la façon dont vous pouvez vous impliquer dans notre travail, organiser une section, affilier votre organisation ou vous porter volontaire pour soutenir notre organisation : contactez-nous par e-mail à samidoun@samidoun.net ou sur Facebook, Twitter ou Instagram.

Les sections existantes de Samidoun sont présentés ci-dessous. Nous vous invitons à vous joindre à nous pour vous tenir aux côtés des prisonniers palestiniens, de la résistance palestinienne et du peuple palestinien, avec une vision internationaliste de la lutte, pour la libération de la Palestine de la mer au Jourdain.

Vous trouverez ci-dessous plusieurs des affiches réalisées par des personnes en Palestine et dans le monde entier dans le cadre des Jours de Résistance :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra