Vendredi 16 septembre, à la sortie du métro Bagatelle à Toulouse, le Collectif Palestine Vaincra a organisé un nouveau Stand Palestine à l’occasion de la commémoration du quarantième anniversaire du massacre de Sabra et Chatila. Comme l’indiquait le flyer que nous avons distribué largement : « Du 16 au 18 septembre 1982, des milliers de réfugiés palestiniens dans le camp de Sabra et Chatila ont été massacrés par des milices libanaises d’extrême droite, autorisées à entrer dans le camp et surveillées par l’armée israélienne qui occupait alors Beyrouth. Ce massacre n’est pas un acte isolé, il est au cœur de l’invasion israélienne du Liban de 1982 qui a fait plus de 30 000 victimes. Face à cette occupation, des milliers de Palestiniens et de Libanais se sont engagés dans la résistance, à l’image du communiste libanais Georges Abdallah. » 40 ans après, nous étions dans la rue pour souligner notre engagement aux côtés du peuple palestinien, en hommage à ses martyrs et pour continuer d’exiger le droit au retour de tous les réfugiés palestiniens sur leur terre.

Pendant plus de deux heures, nous avons eu de nombreuses discussions avec les habitants du quartier. Pour bon nombre d’entre eux, le souvenir de Sabra et Chatila est encore bel et bien vivant. Beaucoup se souviennent des terribles images de la barbarie des fascistes libanais et de leurs complices israéliens. Comme le souligne Samidoun dans une déclaration publiée pour l’occasion : « Malgré le temps qui passe, les appels des victimes et du peuple palestinien restent clairs : une demande de justice et de responsabilité, et, surtout, la mise en œuvre du droit au retour en Palestine et la libération de la Palestine de la mer au Jourdain ». Par ailleurs, des dizaines de personnes de toutes les générations ont fait des photos afin de rendre hommage aux milliers de martyrs de ce massacre.

Parallèlement, beaucoup de personnes désireuses de s’engager concrètement auprès du peuple palestinien se sont arrêtées sur le stand. Nous avons distribué gratuitement flyers et stickers faisant la promotion de la campagne internationale de boycott d’Israël, pour la libération de Georges Abdallah ou contre le jumelage de Toulouse avec Tel Aviv. Sans oublier les vignettes « Boycott TEVA » qui ont été collées sur beaucoup de cartes vitales dans le but de refuser d’acheter des médicaments d’une marque qui verse des millions d’euros d’impôt chaque année à Israël, un État colonial et d’apartheid.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Soulignant l’actualité de la lutte palestinienne et notre solidarité constante, plusieurs affiches pour la libération de Hafez Huraini était également visibles. Depuis le 12 septembre dernier, ce militant palestinien est emprisonné par qu’il défend sa terre de Masafer Yatta, une région palestinienne soumise à une politique de nettoyage ethnique par l’occupation israélienne. Aux côtés de nombreuses organisations, nous sommes à leur côté pour affirmer : #DefendMasaferYatta !

Merci à toutes les personnes qui sont venues rendre hommage aux martyrs de la cause palestinienne et apporter leur solidarité ! Régulièrement, le Collectif Palestine Vaincra organise des stands d’information et différentes initiatives de soutien au peuple palestinien à Toulouse. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez y participer et à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux (FacebookTwitterInstagramTikTok et Telegram).