Partager :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Aujourd’hui, il est essentiel d’assiéger le projet sioniste raciste et colonial, et même de délégitimer ce projet, et de soutenir la lutte de notre peuple pour la libération, l’autodétermination et le retour comme voie vers une solution politique démocratique pour la Palestine. Notre peuple ne s’inclinera pas devant les gouvernements « d’Israël », y compris le gouvernement actuel qui représente la volonté des colonisateurs et la terreur sioniste ultra-extrémiste. J’appelle toutes les forces de progrès, de liberté et de démocratie à soutenir la lutte de notre peuple par toutes les formes de boycott : politique, économique, académique et culturel de l’État d’occupation et à la création d’un coût économique réel pour ses industries de colonisation et d’implantation et l’escalade des campagnes mondiales de boycott de toutes les entreprises qui soutiennent et investissent militairement et économiquement dans l’occupation ». – Ahmad Sa’adat

 

Alors que nous commémorons le 12e anniversaire de la condamnation par Israël du symbole de la libération nationale palestinienne et de la gauche internationale Ahmad Sa’adat, et le 12e anniversaire de la brutale attaque israélienne sur Gaza « Opération Plomb durci », le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun (dont est membre le Collectif Palestine Vaincra) appelle tous ceux qui se battent pour la Palestine et la justice pour le peuple palestinien à se joindre à nous du 15 au 23 janvier 2021 pour une semaine d’actions visant à libérer Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers palestiniens.

Ahmad Sa’adat est le secrétaire général emprisonné du Front Populaire pour la Libération de la Palestine, un leader du mouvement de libération nationale palestinien et un symbole de la gauche internationale et des mouvements révolutionnaires. Il a été condamné à 30 ans de prison en Israël le 25 décembre 2008 après avoir été violemment enlevé de la prison de l’Autorité palestinienne à Jéricho en 2006, accusé de diriger une organisation interdite et « d’incitation ». Le FPLP, comme tous les partis politiques et organisations de résistance palestiniens, est qualifié « d’organisation interdite » par les autorités d’occupation israéliennes.

Ressources et informations sur le cas d’Ahmad Sa’adat : https://palestinevaincra.com/category/actualites/ahmad-saadat/

Le 15 janvier 2021, nous marquerons le 19e anniversaire de l’arrestation de Sa’adat par l’Autorité palestinienne dans le cadre de la « coopération en matière de sécurité » avec l’occupation israélienne, une pratique qui se poursuit à ce jour, malgré le large rejet des Palestiniens. L’Autorité palestinienne a kidnappé Sa’adat et ses camarades sous de faux prétextes et les a emprisonnés pendant quatre ans avant que sa prison ne soit attaquée par l’occupation israélienne. Ce n’est là qu’une des conséquences dévastatrices pour les Palestiniens de la voie Madrid-Oslo et de la création de l’Autorité palestinienne dans le cadre du soi-disant « processus de paix » qui a été en réalité un projet de liquidation de la Palestine.

Alors qu’ils étaient détenus dans la prison de Jéricho de l’AP, Sa’adat et ses camarades ont été placés sous la garde des Américains et des Britanniques, ce qui montre clairement que cet emprisonnement était tout sauf un exercice de la souveraineté palestinienne. Certains de ces mêmes gardes britanniques ont déjà servi à garder des prisonniers républicains irlandais dans le nord de l’Irlande occupé.

L’implication directe des États-Unis et de la Grande-Bretagne dans son emprisonnement illustre pourquoi une action internationale est si nécessaire dans ce cas. Le soutien des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Canada, de l’Union européenne, de l’Australie et d’autres pays au projet colonial israélien continue de perpétuer son impunité alors qu’il procède à des confiscations de terres, des démolitions de maisons, des emprisonnements massifs, des exécutions extrajudiciaires, le nettoyage ethnique de Jérusalem, le siège de Gaza et d’autres crimes contre l’humanité et crimes de guerre.

Le projet de « normalisation » promu par les États-Unis et ses partenaires, en particulier les régimes réactionnaires arabes, est une tentative de légitimation de l’illégitime : le vol de la terre palestinienne et l’expulsion du peuple palestinien aux mains de régimes réactionnaires alliés à l’impérialisme. Se tenir aux côtés des prisonniers palestiniens fait partie intégrante de la lutte contre la normalisation. Au cours de cette semaine d’actions, nous nous joindrons à l’appel à l’action contre la normalisation en 2021 de la Campagne mondiale pour le retour à la Palestine.

Nous constatons également que des prisonniers du mouvement de libération de la Palestine continuent d’être détenus dans des prisons internationales, en particulier Georges Ibrahim Abdallah, détenu en France depuis 36 ans alors qu’il pouvait être libéré depuis 1999, et nous nous joignons à l’appel en faveur de leur libération.

Sa’adat est un leader du mouvement des prisonniers palestiniens et du mouvement de libération nationale palestinien et un symbole palestinien, arabe et international de la résistance au capitalisme, au racisme, à l’apartheid et à la colonisation. Ciblé pour son rôle politique et la clarté de ses analyses, il ne peut être réduit au silence malgré l’oppression qui lui est imposée ainsi qu’aux 4 500 autres prisonniers politiques palestiniens.

Du 15 au 23 janvier 2021, rejoignez notre appel collectif pour la libération d’Ahmad Sa’adat et de tous les prisonniers palestiniens, avec une action et une solidarité mondiale pour intensifier le boycott d’Israël, mettre fin à l’aide et au soutien à Israël, s’organiser pour la justice en Palestine et résister à l’impérialisme et au colonialisme.

 

Passons à l’action !

 

  • Organisez des événements, des actions et des protestations pour exiger la libération d’Ahmad Sa’adat et de tous les prisonniers palestiniens ! N’hésitez pas à commander nos flyers à ce sujet.
    Notez que ces dates sont également l’anniversaire de l’attaque sanglante « Plomb durci » d’Israël sur Gaza en 2008-2009 – nous vous appelons à associer les deux dans votre événement. Nous vous encourageons également à organiser des événements et des manifestations en ligne pour la Palestine ! Envoyez-nous un courriel à samidoun@samidoun.net pour nous informer de vos événements ou actions.
  • Participez à la campagne sur les médias sociaux. Postez une photo ou une vidéo avec un message appelant à la libération d’Ahmad Saadat et de ses co-détenus palestiniens avec le hashtag #FreeAhmadSaadat. Vous pouvez utiliser l’affiche ci-dessous. Envoyez-nous votre photo en nous envoyant un courriel à samidoun@samidoun.net ou en nous contactant sur Facebook, Twitter ou Instagram.
  • Boycottez Israël ! Agissez comme Ahmad Sa’adat le recommande ci-dessus : tenez Israël responsable de ses violations du droit international. N’achetez pas de produits israéliens, et faites campagne pour mettre fin aux investissements dans les entreprises qui profitent de l’occupation. Participez à des actions directes pour défier les profiteurs de la guerre (comme la campagne Elbit avec Palestine Action) et boycottez les sociétés complices comme Puma et HP. Construisez le mouvement contre la normalisation avec Israël par des régimes réactionnaires arabes complices avec l’impérialisme en participant à la mobilisation de la Campagne mondiale pour le retour en Palestine.

 

Liberté pour Ahmad Sa’adat et tous les prisonniers palestiniens !

Liberté pour la Palestine de la mer au Jourdain !

 

Source : Samidoun – Traduction : Collectif Palestine Vaincra